Débouchés

La demande dans le secteur de la Supply Chain est très forte, les étudiants diplômés n'ont pas de difficulté à s'insérer dans la vie professionnelle.

Les nouvelles technologies de l'information, le commerce connecté, le multicanal, la Supply Chain digitale ont créé des besoins importants en cadres formés à la Supply Chain.

Les salaires des débutants sont compris entre 35 et 45 Keuros par an.

Le contrat d''apprentissage débouche le plus souvent sur une embauche.

 Pour les étudiants en Formation Continue l’obtention du diplôme du Master Supply Chain Internationale est un signal fort sur le potentiel de la personne, sur la garantie de ses connaissances et constitue donc un accélérateur de carrière.


Fonctions exercées

Dans tous les secteurs : Cabinet de conseil, Industriels, Agroalimentaire, Services, Grande distribution, Administration, etc.


Consultants en organisation, "supply chain manager", adjoint au directeur Logistique, chargé d'études, Demand Planner, responsable des approvisionnements et de la distribution, etc. Une double formation d'économiste, de gestionnaire ou d'ingénieur et de Supply Chain Manager est très recherchée par les cabinets de conseils.


Le Supply Chain Manager travaille dans tous les secteurs : chez les « chargeurs » c'est-à-dire les industriels et les distributeurs, chez les prestataires (entreposage, transport tout mode), dans les sociétés et organismes de services (conseil, organisations humanitaires).


Il peut occuper un poste fonctionnel ou opérationnel. Son métier consiste à organiser la circulation des produits de la matière première disponible chez les fournisseurs aux produits finis consommés par les clients et, de plus en plus, développement durable oblige, du recyclage des produits usagés et des conditionnements (« rétrologistique »).


Sur le plan stratégique le logisticien définira l’architecture des réseaux d’approvisionnement et de distribution et les systèmes d’information associés. Ceci réclame la conception de modèles et de plans d’évolution et leur optimisation. Par exemple mise en place des flux tendus et synchrone dans le secteur automobile entre les sous-traitants et les usines. Il collabore alors avec la direction générale et financière.


Sur le plan tactique, le logisticien organisera l’approvisionnement en relation avec le service achat  et les fournisseurs, il contrôlera la distribution et le service délivré aux clients. Cela se traduit par la mise en place de systèmes de prévision et tableaux de bord, de gestion de stock, de collaboration avec les fournisseurs et prestataires de service. Par exemple organisation et suivi des livraisons de produits commandés par Internet. Il est alors en relation avec la direction marketing et commerciale.
Sur le plan opérationnel, le logisticien assure sur le terrain le bon fonctionnement des maillons logistiques dans le cadre technique, légal et social en conformité avec les objectifs stratégiques, il s’agit du management du personnel, du contrôle de la qualité et du respect des procédures, plus généralement de la mise en place des politiques visées. Par exemple, conception d’un ordonnancement d’importation ou de préparation de commande et d’expédition ; mise en place d’un système d’information pour le suivi des produits de leurs fabrications à leurs consommations ; organisation d’une intervention d’une équipe de dépannage ou de secours. Il est donc en relation avec la direction du personnel, la direction de la production et les services de réglementations (normes, documents douanier, etc.).


Compte tenu d’un environnement en évolution permanente (internationalisation des activités, prise en compte du développement durable, explosion des systèmes de communication) , que cela soit au niveau stratégique, tactique ou opérationnel, le logisticien doit être communicatif, apte à l’analyse, aimer concevoir de nouvelles politiques, savoir prendre des décisions concrètes.

 

Qu'est ce qu'un chargé d'études en Supply Chain ?

A la demande d'un client ou à la suite d'un appel d'offres, le chargé d'études logistiques :

  • Identifie et comprend les besoins du client,
  • Définit et recueille auprès du client les informations qui seront nécessaires pour la réalisation des études et la recherche de solutions logistiques,
  • Analyse les données : enjeux, contraintes, moyens

 

Afin de :

  • Concevoir des solutions logistiques en réponse à la problématique du client, mais également en anticipant ses besoins,
  • Proposer des schémas logistiques,
  • Réaliser le chiffrage et la comparaison technico-économique des solutions.puis présentation au client de l'offre globale.

 

Contact

RESPONSABLE :

Régis Bourbonnais

 

ASSISTANTE DE FORMATION :

Sylvie de La Tousche

Tél : +33 (0) 1 41 16 76 20.